Sauge : posologie


Dans la sauge, ce sont les feuilles qui sont utilisées pour soigner, prévenir les problèmes et ainsi se passer ou améliorer les effets de la médecine moderne.


En phytothérapie, on utilise les feuilles de sauge.
La sauge en phytothérapie
Une fois récoltées, en été, les feuilles de la sauge sont séchées à l'abri de la lumière.

Sauge : propriétés


La sauge était considérée comme une plante miracle. Voici donc les nombreuses propriétés qui lui sont attribuées.

Propriétés en usage interne


- Antibactérien
- Anti-inflammatoire
- Antiseptique
- Antispasmodique et cholérétique (augmente la sécrétion biliaire)
- Antioxydant
- Calmante
- Diurétique
- Stimulant général
- Tonique
- Astringent
- Action sur les glandes sudoripares
- Activité oestrogénique

Indications thérapeutiques en usage interne


- Traiter les troubles digestifs (spasmes gastriques et intestinaux, ballonnements, flatulences, éructations, digestion difficile)
- Traiter l'inflammation des muqueuses de la bouche (aphtes, gingivites), du nez et de la gorge (amygdalites)
- Traiter les infections du système respiratoire
- Traiter les règles douloureuses ou irrégulières
- Réduire les bouffées de chaleur de la ménopause
- Stopper la lactation
- Traiter la transpiration excessive
- Améliorer les capacités mémorielles
- Prévenir la maladie d’Alzheimer

Propriétés en usage externe


- Antirhumatismal
- Antiseptique
- Cicatrisant
- Tonique

Indications thérapeutiques en usage externe


- Traiter les maux de gorge, les inflammations gingivales et les aphtes
- Soigner l'herpès labial
- Soulager les piqûres et les morsures

Sauge : posologie


Les posologies d'utilisation de la sauge sont comme ses propriétés : très nombreuses !

Dosage en usage interne


- Extrait liquide (1:1) : 1 ml à 4 ml, trois fois par jour
- Extrait sec (5:1) : 160 mg, trois fois par jour
- Infusion : faire infuser 1 gr à 4 gr de feuilles de sauge dans une tasse pendant 5 à 10 minutes. Trois tasses par jour
- Teinture mère de sauge (1:10) : 2 ml à 4 ml, trois fois par jour
- Inhalations : verser 2-3 gouttes d'huile essentielle dans de l'eau bouillante et inhaler les vapeurs pendant quelques minutes. Trois fois par jour
- Huile Essentielle de sauge : consommer 2 à 4 gouttes, 3 fois par jour
- Poudre totale : 1 gr à 4 gr par jour
- Vin tonique : faire macérer 80g de feuilles de sauge dans 1 litre de vin (rouge ou blanc) pendant 1 semaine. Consommer 2 cuillères à soupe après les repas.

Dosage en usage externe


- Bain de bouche : verser 2 à 3 gouttes d'huile essentielle de sauge dans 100 ml d'eau et se gargariser avec le mélange 3 fois par jour. Intéressant dans le cas d’une inflammation des gencives, due par exemple au port de prothèse
- Compresses : faire tremper un linge dans une infusion de sauge et appliquer sur la peau
- Friction : froisser des feuilles de sauge pour en libérer l'huile essentielle et frictionner la peau avec ces feuilles
- Massage : mélanger 2-3 gouttes d'huiles essentielles avec une cuillère à soupe d'huile végétale. Appliquer sur la zone à traiter 2 à 3 fois par jour
- Application d’une pommade à base d’extraits de sauge (associé à des extraits de rhubarbe) et de vaseline, pour traiter un herpès labial.

Contrairement à certaines plantes, il est recommandé de ne pas prendre la sauge en continu.

Sauge : mise en garde dangers


Aux dosages standards, il n'y a pas vraiment d’effets indésirables consécutifs à l’utilisation de la sauge. 

Mais elle doit cependant être consommée avec précaution, son huile essentielle contenant une forte proportion de thuyone, une molécule neurotoxique et convulsivante. Elle est à éviter chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale ou d’instabilité neurovégétative.

D’autre part, elle est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitant, car elle fait tarir la lactation. Il est donc conseillé de se faire suivre par son médecin lors de l'utilisation de la sauge et dans tous les cas, de respecter les doses conseillées sur les produits et de ne pas faire de cures continues.

Associations avec d'autres plantes


Vous pouvez associer la sauge à certaines autres plantes utilisée en phytothérapie, de manière à obtenir une action spécifique :
- Bouffées de chaleur : sauge + houblon ou lin + sélénium
- Règles douloureuses : sauge + armoise
- Règles irrégulières : sauge + huile d’onagre
- Transpiration excessive : sauge (uniquement)



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales