Accueil Calmant et Sédatif L'avoineAvoine : description de la plante



Avoine : description de la plante


Utilisée depuis des siècles pour les animaux (fourrage), l'avoine est de plus en plus entrée dans l'alimentation humaine, pour son plus grand bénéfice.


Dans cette partie, nous allons observer la description de l'avoine, sa place dans l'histoire ainsi que ses constituants les plus intéressants pour la phytothérapie.
L'avoine, généralités

Avoine : description de la plante


L'Avoine est une plante herbacée annuelle, appartenant au genre Avena de la famille des poacées, anciennement appelées graminées (ou graminacées). Parmi les nombreuses espèces de Avena, deux surtout sont connues : Avena sativa, l’avoine cultivée ou commune et Avena fatua, l’avoine sauvage ou folle avoine.

Probablement originaire d’Asie, l’Avena sativa s’adapte facilement à toutes les conditions climatiques et à tous les terrains, mais elle a une préférence pour les régions tempérées et en altitude du globe. Ainsi, les principaux pays producteurs sont actuellement la Russie, les États-Unis, le Canada et l’Allemagne. En général, elle est cultivée en tant que céréale (pour le petit déjeuner) ou comme fourrage (l'avoine étant une céréale dite ''à paille'') pour le bétail, notamment pour les chevaux. Il s’agit d’une plante à tige creuse pouvant atteindre 60 cm à 1m50 de hauteur. Ses feuilles sont semblables à des lames de rasoir. Les grains sont légèrement poilus et sont hébergés par de petits épis, les épillets, regroupés en une grappe lâche, inflorescence appelée panicule. On appelle ''son'' l’enveloppe de la graine.

Avoine : histoire et origines


L'avoine est utilisée depuis des siècles, principalement en tant que nourriture pour les animaux d'élevage. Son utilisation à destination humaine est très récente. Ses premières utilisations en phytothérapie proviennent de la médecine traditionnelle d'Inde, la médecine ayurvédique. L'Avena sativa non mature était utilisée pour traiter la dépendance à l'opium.

Ce n'est qu'au XVII° siècle que son utilisation médicinale "moderne" se développe en Europe. L'avoine est alors employée pour traiter divers maux, des troubles nerveux aux rhumatismes, en passant par la lèpre et la gale. Depuis le début du XX° siècle, elle entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques pour ses propriétés adoucissantes.

Les consommateurs étant de plus en plus soucieux de leur santé, sa consommation se développe actuellement. Sa richesse en nutriments en fait une des stars du petit déjeuner : les fameux "Quaker Oats" (Oats étant le mot anglais pour avoine).

Avoine : constituants principaux


L’Avoine est principalement composée de :
- Fibres (4%)
- Glucides (25 %) : oligosaccharides et polysaccharides
- Lipides (2%)
- Protéines (6%) riches en tryptophane
- Minéraux et oligoéléments : Fer (1,5 mg), Manganèse (1,4 mg), Zinc(1,15 mg), Phosphore, Magnésium, Sélénium, Cuivre, Silice
- Vitamines : B1 (Thiamine), B5 (Acide pantothénique), E (Tocophérols)
- Alcaloïdes (Gramine, alcaloïde contenu dans la tige ; Avénine ; Trigonelline)
- Flavonoïdes
- Saponines
- Acide phytique, composé aux propriétés antioxydantes, mais qui bloque aussi l'absorption de certains minéraux.

L'avoine est une céréale très complète. Elle dispose d'une plus grande teneur en protéines que toutes les autres céréales, notamment le blé, et contient de nombreux minéraux et quelques vitamines. C'est donc une très bonne source naturelle de nutriments et de fibres, fibres dont l'alimentation moderne manque cruellement.



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales