Accueil Calmant et Sédatif Le HoublonHoublon : description de la plante



Houblon : description de la plante


De la même famille que le chanvre, le houblon est une plante connue et utilisée depuis de très nombreux siècles pour produire de la bière mais aussi pour résoudre les désordres d'anxiété et de sommeil.


Archi-connue pour sa présence dans la bière, on oublie souvent que le houblon, plante qui pousse en Europe, est aussi excellente en phytothérapie pour gérer certains troubles nerveux.
Le Houblon, généralités

Houblon : description de la plante


Le houblon ou Humulus lupulus, est une plante herbacée appartenant à la famille des Cannabacées, comme le chanvre. On la surnomme également Couleuvrée septentrionale, Houblon lupulin, Salsepareille nationale ou Vigne du Nord. Originaire d’Europe et d’Asie, le houblon pousse naturellement dans les haies et sur les terres incultes, le plus souvent en bordure d’eau. Il apprécie les sols riches et humides et un climat tempéré.

Il est cultivé dans toute l’Europe du nord (notamment en Allemagne) où il est principalement utilisé par les brasseries pour la fabrication de la bière. Un terrain planté de houblon se nomme une houblonnière. Le houblon est une grande plante vivace dioïque, ce qui signifie que les pieds portent des fleurs mâles ou femelles. La racine est grosse et charnue.

Les tiges grimpent en spirale autour d’un support, le plus souvent le long des arbres : elles sont dites volubiles. Elles peuvent atteindre les 7 à 10m de hauteur. Les feuilles, vertes, sont opposées et divisées en 3 à 5 lobes, cordiformes à leur base (en forme de cœur), sont rugueuses au toucher et présentent à leur base des appendices foliacés. La floraison a lieu de juin à septembre. Les fleurs, quel que soit leur sexe, sont verdâtres. Les fleurs mâles, portées par des pieds mâles, sont groupées en grappes, à l’aisselle des feuilles.

Les fleurs femelles, quant à elles, sont portées par des plants femelles et se trouvent à l’extrémité des jeunes rameaux. Elles sont groupées par deux sur une bractée. Lorsque les bractées se recouvrent les unes les autres, elles créent des chatons feuillus ressemblant à des cônes. Cette inflorescence femelle (groupement de fleurs) est appelée ''strobile''.

Ces bractées sont recouvertes de poils sécréteurs jaune doré renfermant un principe aromatisant, la ''lupuline'' et produisant une poudre de couleur jaune-brun rougeâtre, que l’on appelle le ''lupulin''. Le fruit est un akène renfermant une graine.

La saveur amère bien connue des buveurs de bière est due à cette substance résineuse aromatique, le lupulin, responsable également des vertus médicinales de la plante.

Houblon : histoire et origines


Ce sont les médecins arabes qui, vers le 10ème siècle, parlent les premiers du houblon et de ses vertus thérapeutiques. Ils mettent ainsi en avant ses propriétés calmantes et soporifiques. Puis au Moyen-Âge, bien que rarement évoqué dans les herbiers médiévaux, il était déjà reconnu pour ses vertus médicinales. On sait par exemple que l’abbesse Hildegarde de Bingen (célèbre naturaliste) le recommandait contre la mélancolie.

Il est cultivé pour le brassage de la bière depuis le 11ème siècle, notamment par les moines. A cette époque, il remplace les plantes, céréales et herbes aromatiques qui étaient jusqu’alors utilisées pour la fabrication de la fameuse cervoise. Non seulement le houblon apporte une agréable amertume à la bière, mais en plus il semble permettre une meilleure conservation de la boisson.



A noter que lorsqu’il fut introduit dans la fabrication de la bière au 16ème siècle en Angleterre, il fut accusé d’être une ''mauvaise herbe'' pouvant mettre les gens en danger. Autrefois, il servait aussi à la fabrication du levain en boulangerie et fût notamment largement utilisé par les trappeurs canadiens. La levure chimique l’a depuis détrôné.

C’est après avoir observé que les personnes récoltant le houblon avaient tendance à s’endormir au travail que des études ont été menées pour rechercher la cause de cet effet sédatif. Et l’utilisation ancestrale est revenue au goût du jour. On comprend mieux pourquoi dans certains pays, un sachet de cônes de houblon est placé dans l’oreiller au moment du coucher. Le sachet dégage des huiles volatiles et hypnotiques qui favorisent le sommeil, notamment celui des enfants nerveux.

Pour info, le houblon est tout à fait comestible. Ainsi, on peut consommer les jeunes pousses en salade ou cuites à la vapeur.

Houblon : constituants et propriétés


L’inflorescence femelle est constituée de :
- Résine composée de substances cétoniques : humulone, lupulone,…et d’acide valérianique…Ce sont des principes amers qui stimulent le système digestif et qui possèdent des propriétés antibactériennes.
- Huile essentielle volatile, ayant une action sédative et relaxante, contenue dans les poils sécréteurs (0,5 à 1%) et composée de méthylbuténol et de terpènes tels que humulène et myrcène
- Flavonoïdes
- Tanins
- Dérivés oestrogéniques (phytohormones)
- Acide aminé (Asparagine)

Partie utilisée


Dans le houblon, ce sont les cônes, c'est-à-dire les inflorescences femelles, qui représentent la partie active de la plante. Ces inflorescences femelles (ou strobiles) sont cueillies au début de l’automne, juste avant leur ouverture.

Ces cônes peuvent être employés frais mais ils sont le plus souvent séchés à basse température, en raison de leur action sédative et tonique amère.

Propriétés


Le houblon est :
- Sédatif du système nerveux central
- Soporifique
- Régulateur de l’humeur, calmant, apaisant
- Antispasmodique
- Tonique amer (facilite la digestion)
- Apéritif
- Hyperoestrogénique
- Galactogène (favorise la sécrétion de lait)
- Bactéricide

Il est ainsi utilisé pour :
- Traiter les troubles du sommeil, des adultes comme des enfants.
- Lutter contre le stress, l’anxiété et les migraines.
- Régulariser l’humeur des personnes dépressives.
- Réduire les tremblements nerveux.
- Traiter certains types d’asthme
- Lutter contre les règles douloureuses.
- Améliorer le confort des femmes en période de pré-ménopause et de ménopause : il calme les bouffées de chaleur et réduit les signes de nervosité et d’irritabilité, soit les symptômes associés aux troubles de la ménopause.
- Stimuler l’appétit.
- Traiter les troubles digestifs : digestion difficile, spasmes, coliques
- Stimuler la montée de lait chez les femmes ayant une insuffisance lactée.



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales