Accueil Ménopause Le SojaSoja : description de la plante



Soja : description de la plante


Légumineuse largement utilisée en nutrition, le Soja est aussi une plante exploitable et exploitée en phytothérapie. Mais attention à ne pas la confondre avec le haricot Mungo !


Le Soja, souvent confondu avec le Haricot Mungo, est une légumineuse largement exploitée de part le monde. Malheureusement, elle est aussi l'une des plante les plus cultivée en mode ''OGM'' et demande donc une attention particulière quand à son origine.
Le Soja, généralité

Soja : description de la plante


Le soja ou soya est une plante herbacée appartenant à la famille des Fabacées (ou Papilionacées), et au genre Glycine, d’où son nom scientifique : Glycine maxima. On le nomme également : pousse de soja, haricot de soja.

Il s’agit d’une légumineuse (d'où son nom de haricot de soja) dont il existe plus de 300 variétés, à croissance plus ou moins rapide et à graines différentes de taille et de coloris. La plus connue et la plus consommée est le soja jaune.

Originaire d'Asie (Chine, Japon), le soja pousse sous tous les climats et sur une grande variété de sol. Il a de plus une exigence en eau modérée. On le cultive ainsi aux États-Unis, en Europe centrale et orientale, mais surtout en Mandchourie.

Le soja est une plante herbacée de 0,50 à 1,50 m de hauteur, selon les races et les conditions culturales, et entièrement hérissée de poils roux. Elle présente de grandes feuilles trilobées et de petites fleurs, de couleur violette ou bleu, groupées en grappes. Les fruits sont des gousses velues, longues de 3 à 8 cm, qui contiennent des graines comestibles (2 à 4) de la taille et de la forme d'un pois.

Le soja est une plante dite ''autogame'', c'est-à-dire qu’elle s’autoféconde. Attention à ne pas confondre le soja avec le haricot mungo, que l’on surnomme à tort ''germe de soja''…Cette appellation est abusive puisqu’il s’agit de deux plantes bien distinctes, aux bienfaits nutritionnels sans commune mesure.

Soja : histoire et origines


Le soja est consommé en Asie depuis des milliers d'années, au moins 5000 ans. En Chine, il fait même partie des cinq grains sacrés (avec le blé, orge, riz et millet). La médecine traditionnelle chinoise utilise le germe de soja fermenté, pour ses propriétés sédatives, antipyrétiques et carminatives.

Il n'est introduit en Europe qu'à partir du XVII° siècle. Son utilisation en phytothérapie moderne est très récente puisqu’elle ne date que des années 90. En 1990, la première étude sur les effets oestrogéniques des isoflavones est publiée. Ces recherches portaient sur les isoflavones provenant du trèfle rouge et étaient menées sur des brebis.

Début 1990, l'institut National du Cancer aux USA multiplie les recherches sur les effets anti-cancer des isoflavones. Ces recherches ont boosté l'utilisation du soja en phytothérapie, le soja étant la plante la plus riche en isoflavones. Depuis 99, la FDA autorise l'étiquetage des aliments contenant au moins 6.25gr de protéines de soja en tant qu'aliment santé pouvant participer à réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Le soja a gagné en popularité depuis quelques années et il entre dans la composition de nombreux produits à l’usage de l’alimentation humaine :
- utilisation de la lécithine dans la fabrication du chocolat et de la margarine
- lait de soja
- huile de soja
- tofu à partir de lait de soja caillé
- farine de soja
- pâte de soja fermentée à l’origine du miso
- substitut de viande à partir des protéines du soja,…



On lui connaît aussi de multiples autres applications :
- alimentation du bétail sous forme de fourrage vert et de tourteau (la plus grande partie de la production)
- fixateur d’azote pour le sol, permettant de le bonifier pour la culture suivante
- savonnerie et peintures (utilisation de l’huile extraite des graines
- fabrication de matières plastiques, colles adhésives, textiles,…(utilisation de la caséine)

Soja : constituants principaux


Le soja renferme :
- Diverses vitamines (A, B1, B2, B6, B9,)
- Glucides (30 %)
- Isoflavones
- Lipides (18 %)
- Minéraux (potassium, calcium, magnésium, fer, phosphore, cuivre, zinc, manganèse,…)
- Protéines (36 %, dont de la caséine très proche de celle du lait)
- Lécithine
- Stérols
- Un sucre particulier, le sucre de soja
- Eau (7 à 11%)
- Enzymes (lipoxydase, uréase)
- Saponines

A noter que le soja est, de tous les végétaux, l'une des sources les plus riches en protéines, d'autant plus qu'il contient les 8 acides aminés essentiels, ce qui en fait une protéine complète.

Isoflavones de soja


Les isoflavones sont des composés phytochimiques (chimie naturelle). Ce sont dans ce cas précis des phytoestrogènes, c'est-à-dire des estrogènes d’origine végétale. Il existe plus de 300 phytoestrogènes différents, mais les isoflavones occupent une place de choix.

Ils agissent dans l’organisme comme les hormones naturelles, tout en étant cependant bien moins puissants. Ils permettent de lisser la teneur en oestrogène : si il y en a trop, ça stoppe leur production et si il n'y en pas assez, ils comblent le manque. 

On peut trouver des isoflavones dans de nombreuses autres sources végétales :
- Huile d'olive
- Pommes
- Raisins
- Thé
- Vin
- etc.

Mais la graine de soja reste néanmoins la source la plus riche.

Lécithine de soja


La lécithine de soja est extraite de la graine. La pression à froid des graines de soja produit en effet un liquide épais et doré, qui est en réalité un mélange d’huile et de lécithine. Une simple opération de décantation suffit à les séparer.

La lécithine de soja est une substance riche en acides gras polyinsaturés essentiels, les acides linoléique et linolénique. Ces substances ont la capacité de se fixer de manière sélective sur le cholestérol qui s’accumule dans le sang, notamment le LDL (le ''mauvais'' cholestérol), et de favoriser son élimination.

Il s’agit d’un émulsifiant naturel, en plus de cet effet sur le cholestérol, la lécithine est donc très souvent utilisée pour faciliter le mélange des poudres alimentaires. Elle est aussi une très bonne source de choline et d’inositol, qui stimulent les fonctions hépatiques (favorisant le bon cholestérol), favorisent les sécrétions biliaires et favorisent la perte de poids.

Et sa forte teneur en phospholipides permet une meilleure neurotransmission, favorisant le fonctionnement des neurones.

Soja : partie utilisée


En phytothérapie, la partie utilisée est la graine du soja. Les semences de soja sont mises en terre en avril ou mai et la récolte se fait entre septembre et novembre.

Les gousses sont décortiquées et seules les graines entières sont conservées, afin de garantir tous les bienfaits nutritionnels de la plante. Les graines sont ensuite dépelliculées car leur enveloppe et peu digeste, puis elles sont broyées.



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales