Accueil Minceur et Nutrition L'ArtichautArtichaut : dosage et dangers



Artichaut : dosage et dangers


Dans l'artichaut, tout est bon pour se soigner : la tige, les racines ou encore les feuilles. Ceci pour le foie, la protection du cœur, ...


L'artichaut, actuellement reconnu pour ses vertus sur le foie et la vésicule biliaire est aussi utilisé pour d'autres propriétés phytothérapiques comme la baisse des triglycérides et du cholestérol.
L'Artichaut en phytothérapie

Artichaut : partie utilisée


On récolte à des fins médicinales :
- Les ''vraies'' feuilles, celles poussant le long de la tige
- Les capitules fermés, cueillis au début de l’été, avant que les fleurs ne se soient épanouies
- Les racines.

Artichaut : propriétés


L’artichaut est :
- Cholérétique, c’est à dire qu’il stimule la formation et la sécrétion de la bile
- Amphocholérétique : il régule la sécrétion biliaire
- Diurétique, tout en ne modifiant pas les teneurs en potassium et sodium du plasma
- Antirhumatismal
- Protecteur et régénérateur de la cellule hépatique
- Hypocholestérolémiant
- Hypotriglycéridémiant
- Cardioprotecteur
- Antioxydant.

Il est donc utilisé pour :
- Améliorer une digestion difficile ;
- Traiter les affections hépatobiliaires : insuffisance hépatique, jaunisse,…
- Traiter les nausées, les indigestions et les ballonnements
- Faciliter les fonctions d’élimination urinaire et digestive
- Faciliter l’élimination rénale
- Lutter contre la constipation, en raison de la stimulation de la sécrétion de la bile, cette dernière activant les mouvements intestinaux
- Traiter précocement le diabète en régularisant le taux de sucre dans le sang
- Protéger les artères contre l’apparition de plaques d’athérome
- Diminuer l’effet ''gueule de bois'' des lendemains de soirées trop arrosées (action non démontrée)
- Protéger le foie chez les cirrhotiques (à démontrer).

Artichaut : posologie


Dosage des gélules :


On peut les utiliser sous forme de poudre totale cryobroyée, afin de profiter de la totalité des effets de la plante.

Mais l’idéal est de consommer l’artichaut sous forme d’extrait sec de feuilles, sous forme de gélules ou comprimés, titré à 3% ou 5% en cynarine : 200mg par prise 2 à 3 fois par jour, soit 400 à 600 mg par jour.

Autres posologies :


- Feuilles séchées : 6gr par jour, en 3 prises journalières
- Infusion : 1 cuillère à café finement coupée infusée 10mns dans de l’eau bouillante. Boire 1 tasse avant chaque repas.

Ne pas dépasser 15 jours de cure.

Artichaut : mises en garde


La prise d’artichaut est strictement contre-indiquée en cas d’obstruction des voies biliaires (lithiase). Et elle est déconseillée en cas de sensibilité aux astéracées telles que la marguerite ou la camomille, pour éviter tout risque d’allergie. Quelques effets secondaires, rares et ponctuels, ont été rapportés : essentiellement de la diarrhée, mais aussi des gaz et une perte temporaire d’appétit.

Associations avec d'autres plantes


Composez vous-même l’association de plantes la plus appropriée à votre cas :
- Digestion difficile : Artichaut + Boldo et/ou Fumeterre
- Après un repas trop riche en graisses : Artichaut + Curcuma
- Insuffisance biliaire : Artichaut + Aubier de tilleul
- Stimulation de la vésicule biliaire : Artichaut + Boldo.



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales