Ephédra : posologie


Actuellement surtout connue pour la perte de poids, l'éphédra est pourtant une plant particulièrement intéressante pour de nombreux autres symptômes tels que les bronchites.


L'éphédra est une plante utilisée couramment en phytothérapie pour l'asthme et la congestion nasale. Malheureusement la mode des régimes et des produits miracles l'on rendu dangereuse pour la santé.
L'Ephédra en phytothérapie
Ainsi, maintenant on utilise les rameaux de l’éphédra. Ils peuvent être cueillis tout au long de l’année, mais on préfère tout de même employer les jeunes tiges, qui sont récoltées au printemps. Ces dernières sont ensuite séchées et réduites en poudre. 

L'éphédrine était jusqu’à présent extraite de ces rameaux. Maintenant que cette substance est interdite à la vente, il n'est plus possible de trouver d'éphédrine, mais il est toujours possible de trouver des suppléments à base des tiges d'éphédra.

Ephédra : propriétés


Les propriétés de l'éphédra sont principalement dues à la présence d'éphédrine. Même si cette dernière n'est plus en vente libre, la plante complète, elle, est toujours commercialisée.

L’éphédrine provoque :
- Vasoconstriction
- Hypertension artérielle
- Dilatation des bronches et des bronchioles (ramifications des bronches)
- Mydriase (dilatation de la pupille)
- Diminution du tonus intestinal
- Baisse de la lipémie (taux de lipides dans le sang)

L’éphédra est ainsi utilisée pour :
- Favoriser la lipolyse (fonte du tissu adipeux)
- Favoriser la thermogenèse (aide à brûler plus de calories)
- Favoriser la perte de poids si elle est associée à de la caféine et à un régime hypocalorique
- Réduire la sensation de faim, si associée à de la caféine
- Soigner les œdèmes
- Stimuler le système nerveux central
- Traiter les congestions nasales dues aux rhumes, aux allergies, aux rhinites ou aux sinusites
- Traiter la bronchite
- Traiter l'asthme léger
- Combattre la fatigue

A noter que l'éphédrine est parfois utilisée en intraveineuse pour éviter les chutes de tension lors des accouchements difficiles. L'éphédra permet une perte de poids si elle est associée à de la caféine. L'éphédra seule ou la caféine seule n'ont pas la même d'efficacité. Il est aussi possible de prendre de l'éphédra associée à une plante contenant de la caféine (noix de kola, guarana, yerba mate). 

Ephédra : posologie


Pour une utilisation dans le cadre d'un régime, il est recommandé de consommer entre 70mg et 90mg d'éphédrine associé à 190mg, voire 240mg, de caféine. Le dosage de l’éphédra en éphédrine varie suivant les plantes et les fournisseurs, mais l'éphédra est généralement dosée à 1.3 % : ce qui signifie que 1 gramme d’éphédra renferme 13 mg d’éphédrine.

Pour la posologie conseillée ci-dessus, il faut donc consommer environ 5 à 6 gr d'éphédra, associé par exemple à 2 à 3 tasses de café ou 3 à 4 gr de guarana. En plus de cette consommation sous forme de poudre, il est possible de consommer l'éphédra sous deux autres formes, principalement pour traiter l'asthme ou la congestion nasale :
- Teinture (1:5) : prendre 6 à 8ml par jour
- Infusion : faire infuser 1.5gr de tiges séchées dans une tasse d'eau bouillante pendant 10 à 15 min. Renouveler trois fois par jour.

Dans tous les cas, ces dosages en éphédra / éphédrine doivent être répartis en plusieurs prises sur la journée. D’autre part, il est expressément recommandé par la Commission Européenne de ne pas dépasser 30mg d'éphédrine par prise (soit 2 à 3gr d'éphédra) et de ne pas dépasser la dose totale de 300mg d'éphédrine par jour.

Ephedra : mise en garde dangers


Effets indésirables


L’éphédrine contenue dans l’éphédra peut occasionner de nombreux effets indésirables :
- Insomnie, agitation nerveuse, irritabilité, tremblements
- Maux de tête, migraines, vertiges
- Nausées et vomissements
- Hypertension, palpitations, troubles du rythme cardiaque, voire AVC et infarctus du 
myocarde
- Diminution de l’appétit
- Troubles gastro-intestinaux



L'éphédra, de part son action hypertensive et stimulante du système nerveux ne doit pas être prise à la légère. Elle peut entraîner des troubles cardiaques et psychiatriques si les doses sont trop élevées ou si elle est consommée sur une période prolongée. Ces effets secondaires graves peuvent mener jusqu’à la mort. Il faut donc particulièrement surveiller ces symptômes lors de la consommation d'éphédra et interrompre le traitement en cas de doute.

Les recherches montrent qu'une dose totale journalière de 90mg d'éphédrine (environ 6gr d'éphédra) ne présente aucun risque pour la santé. Attention donc à ne pas dépasser ce dosage. En outre, l’effet stimulant de l’éphédrine peut conduire à un état de dépendance. Il est donc important de limiter l’usage de l’éphédra dans le temps.

A pas utiliser dans les cas suivants :


La consommation de l'éphédra est déconseillée chez les personnes souffrant de :
- Troubles cardiaques, troubles coronariens, hypertension artérielle ...
- Dépression ou agitation
- Diabète
- Migraine
- Hypertrophie de la prostate
- Glaucome
- Troubles thyroïdiens
- Troubles hormonaux.

L'éphédra est également déconseillée aux enfants et aux femmes enceintes ou qui allaitent. Elle est carrément interdite dans le cadre d’une activité sportive. Considérée comme une substance dopante, elle ne doit pas être prise par un sportif en dehors d'indications thérapeutiques.

Cumul des effets de l'éphédra


Les effets de l'éphédra s'ajoutent à ceux de médicaments ou de plantes contenant de la caféine (noix de kola, guarana, yerba mate), cette dernière augmentant les effets indésirables de l’éphédrine dans la stimulation du système nerveux. L’éphédra interagit aussi avec la prise d’antidiabétiques et de certains antidépresseurs, antihypertenseurs et antimigraineux.

A noter qu'au Canada les recommandations sont bien plus sévères qu'en Europe. En effet, Santé Canada limite la dose/ prise à 8 mg d'éphédrine et la dose quotidienne totale à 32 mg, pour une durée ne dépassant pas 7jours, et ceci dans l’unique but de décongestionner au niveau nasal. D’autre part, il y est strictement interdit d’associer l’éphédrine à d’autres stimulants tels que la caféine.

L'éphédra est donc une plante très controversée. Actuellement, dans de nombreux suppléments, l'éphédrine est donc remplacée par l'extrait d'orange amère (Citrus aurantium), contenant une substance similaire à l'éphédrine, la synéphrine. Le problème est que si cette substance présente les mêmes propriétés que l'éphédrine, elle possède aussi malheureusement les mêmes effets secondaires et surtout elle est aussi interdite lors de la pratique de compétitions sportives (dopage).



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales