Accueil Stimulants L'Aloe VeraAloe vera : posologie



Aloe vera : posologie


En phytothérapie, l'Aloé vera est utilisée depuis +5000 ans au travers sa feuille pour ses effets anti-inflammatoires, antiseptiques, laxatifs... la liste est trop longue pour être exhaustive.


A usage interne ou externe, l'Aloe Vera va vous apporter une solution dans de très nombreux maux, notamment tout ce qui est inflammation et infection.
L'Aloe Vera en phytothérapie

Aloe vera : partie utilisée en phytothérapie


La partie de l’Aloe vera employée en phytothérapie est la feuille. Bien que la feuille puisse être consommée entière, ce sont deux substances, issues de cette même feuille, qui sont utilisées le plus souvent :
- un latex jaune, extrait de la couche externe des feuilles, fortement concentré en aloïne et dont le goût est amer
- un gel clair mucilagineux extrait de leur partie interne.

Ces deux substances ont des propriétés thérapeutiques différentes et ont, par conséquent, chacune des utilisations bien distinctes en phytothérapie. Il faut signaler que les feuilles d’aloès ne contiennent du gel qu’une fois parvenues à maturité. Ce n’est donc qu’au bout de 4 à 5 ans de croissance que l’on peut commencer à prélever les feuilles dans le but de fabriquer des remèdes ou des produits cosmétiques.

Aloe vera : propriétés de la plante usage interne


Voici la longue liste des propriétés du gel d'aloès en usage interne :
- Anti-inflammatoire et analgésique
- Antiseptique et antifongique
- Antiviral
- Aide aux fonctions digestives : meilleure digestion des aliments (grâce aux enzymes que contient l'Aloe vera), diminution des putréfactions intestinales et régularisation du transit intestinal
- Hypocholestérolémiant
- Détoxifiant de l'organisme
- Purifie le sang
- Stimulant du système immunitaire
- Tonique de l'organisme, aide à lutter contre la fatigue
- Propriétés hypoglycémiantes par augmentation de la production naturelle d’insuline par l’organisme
- Freine la chute des cheveux…

Pour résumer, en phytothérapie le gel d’Aloe vera sert en usage interne de tonique général. Étant donné sa richesse qualitative en nutriments divers, il s’avère être un excellent complément alimentaire pour éviter les coups de fatigue, améliorer la digestion et la résistance de l'organisme.

Il est ainsi très souvent conseillé chez les femmes enceintes afin de stimuler leurs défenses immunitaires et de réguler leur transit intestinal. Le latex d'Aloès est utilisé en usage interne uniquement, sa principale propriété étant de soulager la constipation occasionnelle. C'est un puissant laxatif. Il a également des vertus cholagogues (stimule l’excrétion biliaire) et stomachiques.

Aloe vera : propriétés de la plante usage externe


Propriétés du gel d'Aloe Vera en usage externe :
- Anti-inflammatoire, antalgique
- Hémostatique, antiseptique, antifongique
- Exfoliant
- Hydrate la peau en profondeur, utile notamment pour prévenir des vergetures
- Freine le vieillissement de la peau en augmentant la production de fibroblastes, eux-mêmes responsables de la fabrication de collagène, véritable ciment de la peau
- Stimulation de la multiplication cellulaire : cicatrisation et donc guérison des tissus accélérée (en cas de coupure, brûlure, coups de soleil, engelure, ulcère variqueux ou opération)
- Traite tous problèmes de peau : acné, eczéma, psoriasis
- Traite l'herpès génital…

En phytothérapie, le gel d'Aloe vera est employé de manière externe, est donc surtout utile pour hydrater ou soigner la peau. 

Aloe vera : posologie


Posologie pour une utilisation en phytothérapie du gel d'aloès en usage interne :


Une cuillère à café de gel d'Aloès deux fois par jour avant les repas. 

Pris en tonique, la posologie chez un adulte peut être augmentée progressivement jusqu’à 4 cuillère à soupe /jour.



Par contre chez les enfants, 1 cuillère à café /jour suffit amplement.

A noter que pris après le repas et non pas avant, comme cela est le plus souvent conseillé, l’Aloe vera permet d’agir sur les problèmes de digestion. D’autre part, une fois le flacon ouvert, il est important de le conserver au frigo et de ne jamais le consommer au-delà de 2 mois.

Posologie pour une utilisation en phytothérapie du gel d'aloès en usage externe :


Utiliser une préparation à base d'Aloe vera ou le gel d'Aloès pur. Appliquer sur la peau et renouveler l'application plusieurs fois par jour si besoin. 

Il est possible d'utiliser la plante fraîche : couper une feuille d'Aloès et la presser pour récupérer la quantité de gel nécessaire. Appliquer ensuite sur la partie à soigner. Le reste de la feuille se conserve 1 à 2 semaines au réfrigérateur (enveloppée dans du papier d'aluminium).

Posologie pour une utilisation en phytothérapie du latex d'aloe, par voie interne :


En cas de constipation : 50 mg à 200 mg de latex d'aloès, le soir au coucher.

Commencer par une petite dose et augmenter si besoin. La tolérance à l'Aloe est très variable selon les individus, donc l'effet laxatif peut se produire dès 50mg. A utiliser seulement de façon ponctuelle.

Aloe vera : mise en garde, gel aloe vera


Conseils d'achat :


Il est important de toujours bien lire les étiquettes avant d’acheter un produit à base d’Aloe vera. Un bon produit est un produit qui contient au minimum 96% d’Aloe vera pur. D’autre part, la pulpe d’aloès doit être stabilisée, de préférence avec des produits naturels et non chimiques. Troisième point : le vrai gel d’Aloe vera est crémeux et jaunâtre...et comme il se détériore à la lumière, il ne doit pas être conditionné dans des flacons transparents. Quatrièmement, un gel d'aloès à boire de mauvaise qualité peut contenir du latex et donc avoir des effets laxatifs, imputables à la présence d’aloïne.

L’idéal est donc d’acheter des produits d’origine contrôlée (label I.A.S.C) offrant ainsi toutes les garanties d’une bonne efficacité et d’une bonne tolérance.

Attention à l'effet hypoglycémiant :


Le gel d'Aloe vera utilisé en phytothérapie a un effet hypoglycémiant, qui peut donc aggraver un phénomène d'hypoglycémie chez les personnes sujettes à ce mal. Cet effet pouvant s'ajouter à l'action hypoglycémiante de certains médicaments (tels que les antidiabétiques oraux), il sera donc fortement déconseillé aux diabétiques.

Le processus de détoxification de l'organisme est long (plusieurs semaines, voire quelques mois) et peut entraîner des diarrhées passagères et des maux de tête. Ces effets ne doivent pas durer plus de 2 jours, sinon il convient de baisser la dose d'Aloe vera.

Peu de risque avec le Gel :


On ne note aucun risque majeur en ce qui concerne l'utilisation en phytothérapie du gel d'Aloe vera. En usage externe, il est toutefois recommandé de tester le produit utilisé sur une petite surface de la peau afin de prévenir toute réaction allergique cutanée. Un autre conseil qui paraît évident mais qu’il est important de rappeler : toute plaie traitée par du gel d’Aloe vera doit être au préalable bien désinfectée.

Aloe vera : mise en garde du latex d'aloe vera


Le latex d'Aloès est fortement concentré en aloïne, une substance aux propriétés laxatives. Comme tout laxatif, il doit donc être utilisé en phytothérapie de façon ponctuelle, jamais de façon continue. Comme la plupart des laxatifs, le latex d'Aloès est contre-indiqué dans les cas suivants :

- douleurs abdominales
- grossesse
- inflammation ou obstruction intestinale
- maladies cardiaques
- nausées ou vomissements
- troubles rénaux
- ulcère

Il peut provoquer secondairement des diarrhées ou des douleurs abdominales. D’autant plus que son action laxative peut s'ajouter à celle d'autres suppléments de phytothérapie ou de médicaments laxatifs. Dans le cas de tels effets indésirables, arrêter immédiatement la prise.



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales