Accueil Stimulants La Gelée Royale



La Gelée Royale


La gelée royale n’est pas une plante à proprement parler, mais elle a malgré tout sa place dans ce guide destiné à la phytothérapie, étant donné son action importante sur l’asthénie et la stimulation des défenses naturelles de l’organisme.


La gelée royale n’est pas à proprement parler une plante, puisqu’il s’agit de la production de l’abeille. Mais cette substance mérite quand même que l’on parle d’elle !

La Gelée royale, contre la fatigue

En phytothérapie, les suppléments de gelée royale sont principalement utilisés en tant que anti-fatigue et stimulant des fonctions physiques et intellectuelles. La Gelée royale aide principalement l’organisme à lutter contre la fatigue et à se défendre contre les agressions. Elle est ainsi utilisée en période hivernale, lors de stress, d’examens, de grandes dépenses physiques ou en convalescence.

Mis à part une restriction chez les personnes allergiques au pollen et aux piqûres d’abeilles, la Gelée royale est un produit pouvant être pris à tout âge. En associant la gelée royale à d'autres éléments de phytothérapies, on obtient une synergie propice à en augmenter les effets.

Gelée royale : description


La gelée royale, que l’on nomme également le Lait des abeilles, est une substance blanchâtre aux reflets nacrés, d’aspect gélatineuse, à la saveur à la fois sucrée et acide très caractéristique et à l’odeur de fenouil.

Elle est produite par des abeilles ouvrières entre le cinquième et le quatorzième jour de leur existence, par le biais de leur système glandulaire. Ces abeilles ouvrières portent alors le titre d’abeilles nourricières ou nourrices.

Cette gelée très nutritive est destinée à nourrir les larves des abeilles au tout début de leur vie, elle permet à ces dernières un développement très rapide. Mais les larves ne sont pas soumises à un régime uniforme après leur éclosion. Chaque caste reçoit sa nourriture : identique pour tous les individus de la colonie durant les 3 premiers jours de l’état larvaire, qu’il s’agisse d’une reine, d’un mâle ou d’une ouvrière, la gelée royale alimentera à partir du 3ème jour largement la larve de reine uniquement.

En dehors des larves, une seule abeille a l’honneur de consommer de la gelée tout au long de sa vie : la reine, d'où le nom de gelée royale. Bien qu’elle se consacre nuit et jour à la reproduction, la reine des abeilles vit plusieurs années (jusqu'à 6 ans), alors que les autres abeilles ne vivent en moyenne que 45 jours. C’est la gelée royale qui lui permet cette extraordinaire longévité.

C'est cette longévité de la reine et la croissance accélérée des larves qui a poussé les hommes à se poser des questions sur la gelée royale. Cette gelée est un produit rare et longtemps réservé à l’élite.  Dans une ruche, il n'y a que très peu de gelée, juste de quoi nourrir la reine et les larves.

Mais heureusement pour nous, une astuce a été mise au point par les apiculteurs : il s’agit de retirer la reine de la ruche et de placer des ‘’cadres’’ avec des ébauches de cellules royales, remplies de larves d’abeilles ouvrières. On incite ainsi les nourrices à s'occuper d’une multitude de larves destinées à être reines, en même temps ! Elles vont sécréter de la gelée royale en abondance aux larves jusqu’à leur 3ème jour d’existence. Les apiculteurs n’ont plus qu’à prélever dans chaque ruche, cellule par cellule, la gelée produite.

La gelée royale fraîche est un produit fragile. Pour une conservation optimale de plusieurs mois, elle doit être, immédiatement après son prélèvement, entreposée au froid, dans des flacons de verre au bouchon en plastique et à l’abri de la lumière et de l’humidité. Cette technique de production et de récolte, pratiquée par des apiculteurs spécialisés, permet d'augmenter la production de gelée royale.

Mais malgré cela, une ruche ne produit que 300gr maximum de gelée par an. La gelée royale reste donc un produit rare et par conséquent précieux, ce qui explique son prix de vente.

Gelée royale : histoire et origines


La gelée royale est utilisée en médecine traditionnelle chinoise depuis des siècles. Très rare, elle n'était consommée que par les riches chinois, dans le but d’augmenter leur vigueur sexuelle et leur longévité. En parallèle, elle a été utilisée dans de nombreuses cultures en Europe de l'Est, au même titre que le ginseng, en tant que substance adaptogène (pour aider le corps à s'adapter aux stress qui peuvent survenir). 

Les premières véritables recherches scientifiques remontent au XVII° siècle, par une observation systématique de son utilisation par les abeilles. Ces recherches ont permis de découvrir sa consommation très spécifique par la reine et les larves, ainsi que de poser la question sur son rôle dans le développement des larves et la longévité des reines. 

La production industrielle n'a débuté qu'au début du XX° siècle, avec la mise au point par les apiculteurs d'un procédé permettant d'augmenter la production de gelée royale. Depuis les années 70, elle est très populaire en Asie, elle est consommée dans des boissons énergisantes et dans des préparations pour traiter l'arthrite, la fatigue, l'hypertension …

Gelée royale : constituants principaux


Voici la composition de la gelée royale :
- 10-2 HDA (acide 10-hydroxy-2 décénoïque)
- Acides aminés (13 %)
- Acides gras essentiels (4.5%)
- Glucides (15 %) : essentiellement du glucose et du fructose
- Sels minéraux et oligo-éléments (cuivre, fer, phosphore, potassium ...)
- Vitamines du groupe B (B3, B5, B6, PP, biotine, acide folique et acide pantothénique)
- Vitamine H
- Hormone : l’acétylcholine
- Facteurs antibiotiques.



La gelée royale est donc un produit très riche en nutriments, qui constitue un très bon complément alimentaire. A noter que la gelée royale est constituée de 66% d'eau.

Gelée royale : partie utilisée


Ici on ne parle pas d'une plante, mais d'une substance : la gelée royale.  On utilise donc la substance, généralement sous deux formes : 
- la gelée royale fraîche
- la gelée lyophilisée après séchage à froid.

Gelée royale : propriétés


La gelée royale, tout comme le ginseng et l’éleuthérocoque, est un adaptogène, c'est à dire qu'elle améliore la capacité de l'organisme à s'adapter aux différents stress ou agressions qu'il subit : psychiques, climatiques, bactériens,…, lui permettant de ramener à la normale des constantes physiologiques perturbées par ces conditions difficiles.

Elle est également un très bon reconstituant et un stimulant des fonctions physiques et intellectuelles. Elle permet ainsi d’accroître sa résistance à la fatigue et de reprendre des forces. Elle est donc recommandée pour :
- Lutter contre la fatigue
- Lutter contre le stress
- Améliorer la mémoire
- Améliorer la concentration
- Lutter contre la déprime
- Lutter contre le froid
- Renforcer les défenses naturelles de l'organisme contre les infections
- Se défendre en période de convalescence
- Détendre les cordes vocales.

Elle est souvent associée au ginseng et au ginkgo biloba. Il s’agit du célèbre mélange nommé ‘’3G’’, utilisé en tant que stimulant anti-fatigue.

Gelée royale : posologie


La gelée royale fraîche est un produit fragile. Elle doit être gardée au réfrigérateur, à l'abri de l'air et de la lumière. La gelée lyophilisée est trois fois plus concentrée en nutriments que la gelée royale fraîche : 1gr de gelée royale lyophilisée est équivalente à 3gr de gelée royale fraîche. De plus, elle se conserve bien mieux et sans les précautions à apporter à la gelée fraîche. On trouve maintenant des produits standardisés en 10-2 HDA (acide 10-hydroxy-2 décénoïque), l'un des principes actifs de la gelée royale.  La posologie courante est de :
- 100 à 250 mg de gelée royale lyophilisée 
- 300 à 750 mg de gelée royale fraîche 

Il est possible de monter à 400 mg de gelée lyophilisée ou 1,2 gr de gelée fraîche en cas de grande fatigue. En plus des conditionnements classiques, on trouve de la gelée royale dans de nombreux produits :
- Ampoules contenant un mélange des produits de la ruche : propolis + gelée royale + pollen ; 
- Ampoules contenant gelée royale + ginseng + ginkgo biloba (ampoules 3G) ; 
- Miel enrichi à la gelée royale. 

Il est conseillé de consommer la gelée royale à jeun et de poursuivre la cure pendant au moins un mois.

Gelée royale : mise en garde dangers


La gelée royale est un produit de la ruche. En tant que tel, il peut entraîner des allergies, au même titre que le pollen. Elle ne doit donc pas être utilisée par les allergiques au pollen ou aux piqûres d’abeilles. Si tel est le cas, elle pourra alors être remplacée par de la levure de bière.

Des réactions allergiques peuvent survenir aussi chez des personnes souffrant d'asthme ou d'eczéma. En cas de doute, il convient de débuter la cure avec un dosage réduit puis d’augmenter progressivement la dose. Mais de manière générale, même si l’on ne se connaît aucune allergie, il est préférable de débuter la cure de gelée royale avec une faible posologie, de manière à détecter toute réaction allergique le plus tôt possible. 

La gelée royale peut être utilisée par tous, des enfants (à partir de 6ans) aux personnes âgées, sans contre-indications. Elle peut ainsi être consommée par les femmes enceintes et/ou allaitant et par les sportifs. Attention : il est indispensable de conserver la gelée royale fraîche au réfrigérateur (entre 2 et 5°) !

Associations avec d'autres plantes


Vous pouvez associer la gelée royale avec d'autres produits, en fonction des effets souhaités :
- Fatigue : gelée royale + ginseng (ou kola)
- Croissance : gelée royale + huile de foie de morue


  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales