La Reine des Prés


Surnommée à juste titre ''aspirine végétale'', la reine des prés possède une activité antalgique et anti-inflammatoire particulièrement intéressante en cas de douleurs articulaires.


En phytothérapie, les suppléments de reine des prés servent de véritable aspirine végétale. Ils sont employés en tant qu’anti-inflammatoire et antalgique.

La Reine des prés, l'aspirine de dame nature

La Reine des prés porte également le nom de spirée, d’où est tiré le mot ''aspirine''. La reine des prés possède des propriétés similaires à l’aspirine, sans en avoir les effets secondaires sur l'organisme. Ces dernières lui permettent une vraie efficacité sur les douleurs d'origines diverses, notamment rhumatismales, migraineuses...

Reine des prés : description


La Reine des prés est une plante herbacée, vivace, appartenant à la famille des Rosacées. Son nom scientifique est Spiraea ulmaria L. ou Filipendula ulmaria L. Maxim. On la surnomme également : Ulmaire, Spirée filipendule ou Spirée ulmaire, Barbe de chêne, Belle des prés, Herbe aux abeilles, Ormière.

On la retrouve en abondance sur les terres humides, près des rivières et des sources, ainsi que le long des fossés, partout en Europe. La reine des prés est une plante velue mesurant de 50 cm à 1,5 mètre, dont la tige est cannelée et rougeâtre. Les feuilles, vertes dessus et argentées dessous, sont duveteuses et formées de folioles dentées, la terminale étant plus grande et trilobée.

Les fleurs, blanches et odorantes, sont groupées en inflorescences nommées corymbes. Elles exhalent un parfum d’amande. Les fruits sont des akènes, c’est à dire qu’ils ne contiennent qu’une seule graine qui n’adhère pas au fruit lui-même. Ils sont enroulés sur eux-mêmes. C’est la forme spiralée du fruit qui a donné son nom de spirée à la plante. Quant au nom de reine des prés, il semblerait qu’il lui est été donné en raison de son port altier associé à son lieu d’habitat.

La reine des prés se multiplie spontanément, mais on peut aussi la cultiver par division de sa racine en automne ou au printemps.

Reine des prés : histoire et origine


La reine des prés est utilisée depuis des siècles en tant que plante aromatique et de décoration. Les druides la considéraient comme une de leurs plantes les plus sacrées, au même titre que la menthe et la verveine. Des fleurs fraîches étaient inclus dans le bouquet de la mariée pour porter bonheur au jeune couple.

Au Moyen-âge, elle embaumait déjà les prairies et était appelée ‘‘Herbe aux abeilles’’. Mais c'est seulement depuis le milieu du 19° siècle que ses propriétés sont connues, et ce grâce à un curé, l'abbé Obriat. Pour la petite histoire, l’acide acétylsalicylique, l’un des principes actifs les plus utilisés au monde, fut dénommé ''aspirine'' en référence à la reine des prés aussi appelée spirée.

En effet, cette dernière est composée de dérivés salicylés, précurseurs de l’acide acétylsalicylique. Ce dernier est une molécule de synthèse, dérivant des principes actifs de la plante, mais ne provenant pas directement de celle-ci. D’où le préfixe latin a-, privatif, qui associé à –spirée, donne le nom du médicament le plus répandu au monde : l’aspirine.

Reine des prés : constituants principaux


Les constituants principaux de la reine des prés sont :
- Flavonoïdes (dérivés de la quercétine)
- Glucosides phénoliques (salicylates, tribolatine)
- Huile essentielle riche en aldéhyde salicylique, monotropitoside et salicylate de méthyle
- Tanins
- Sucres
- Vitamines et sels minéraux 

Reine des prés : partie utilisée


Dans la reine des prés, ce sont les sommités fleuries de la plante qui ont un intérêt thérapeutique. Elles sont récoltées au printemps lors de l’éclosion ainsi que l’été.



A noter qu'on utilise parfois également les racines et les feuilles.

Reine des prés : propriétés


Effets de la reine des prés


- Anti-inflammatoire
- Antipyrétique
- Antalgique
- Diurétique
- Anti-oedemateuse
- Antiacide
- Protecteur des muqueuses stomacales et intestinales.

Action anti-inflammatoire


L’action anti-inflammatoire étant puissante, la reine des prés est donc particulièrement indiquée pour soulager les douleurs articulaires : rhumatismes, arthrose, arthrite. Cette plante contenant des dérivés salicylés, on peut donc la considérer comme une véritable ‘’aspirine végétale’’. Et à ce titre, elle est recommandée lors de maux de tête, de douleurs dentaires, d’état grippal avec fièvre et courbatures,…

Comme elle est très bien tolérée par l'organisme et qu’elle n'irrite pas l'estomac, elle permet donc de diminuer la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires classiques de manière appréciable, évitant ainsi d’importants effets secondaires d’ordre digestifs.

Action diurétique et anti-oedemateuse


Ses actions diurétiques et anti-oedemateuses peuvent être mises à profit dans les cures d’amincissement. La reine des prés permet ainsi de lutter contre la cellulite en facilitant l’élimination rénale de l’eau.

Autres effets


Elle est également utilisée pour réduire et neutraliser l’acidité gastrique, soulageant ainsi les brûlures ainsi que les ulcères d’estomac, pour traiter les indigestions et stopper la diarrhée, notamment chez les enfants.

Reine des prés : posologie


En gélules : la posologie pour la consommation de reine des prés est de 800 à 1500 mg / jour de poudre totale sous forme de gélule. A prendre avec un verre d’eau au moment des repas. 

En infusion : verser de l’eau bouillie sur les sommités fleuries et boire une tasse matin, midi et soir en cas de douleurs articulaires ou d’acidité gastrique. Cette préparation peut être prise à raison de 100ml environ toutes les 2h en cas d’indigestion.

Teinture de reine des prés : appliquer une compresse imbibée de teinture directement sur la zone affectée par des douleurs articulaires.

En traitement de fond de la maladie rhumatismale chronique, on conseillera d’associer la reine des prés au cassis.

Reine des prés : mises en garde


La reine des prés contient de l'acide salicylique, précurseur de l'aspirine, elle ne doit donc pas être consommée en excès. De part sa composition, elle est déconseillée chez la femme enceinte et allaitant et contre-indiquée chez les personnes ne supportant pas l'aspirine.

Par contre, elle peut être utilisée chez les enfants. A noter que la reine des prés n'a pas les effets indésirables de l'aspirine, tel que celui d’irriter l’estomac et de fluidifier le sang.

Association avec d'autre plante


Vous pouvez associer la reine des prés avec d'autres produits de phytothérapie, en fonction des effets thérapeutique désirés : 
- Cellulite : reine des prés + ananas


  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales