La Lavande


La lavande vraie occupe une place très importante en phytothérapie et en aromathérapie. La composition exceptionnelle de son huile essentielle en font une plante aromatique très appréciée pour apaiser et pour traiter les affections cutanées.


En phytothérapie, les suppléments de lavande sont principalement utilisés en tant que calmant, pour traiter la nervosité ou l'anxiété, mais aussi dans les cas d'affections cutanées (brûlures, coupures ...). 

La lavande pour votre peau

La lavande est douée de propriétés lui permettant d’être considérée comme une plante apaisante, conseillée dans les cas d’anxiété et de nervosité, mais également active sur les infections et les inflammations des voies respiratoires. Beaucoup de possibilité pour la Lavande...

Lavande : description de la plante


La lavande dite ''vraie'', Lavandula angustifolia ou Lavandula vera, est une plante appartenant à la famille des Lamiacées. On la connaît également sous les noms de Lavande officinale, Espidet,Garde-robe, Nard d'Italie, Lavande des Alpes ou Lavande fine. La lavande vraie est la variété la plus réputée car il s’agit de celle dont le parfum est le plus fin et dont l’huile essentielle est la plus pure.

Il s’agit d’un arbrisseau vivace et aromatique, originaire du bassin méditerranéen et pouvant atteindre 1m de hauteur. Elle fleurit durant l’été. Elle aime les sols secs et bien drainés, avec un bon ensoleillement. Son habitat de prédilection se situe à une altitude de 900 à 1600m.

On la trouve sur les coteaux du midi de la France (en particulier dans le massif du Ventoux), en Yougoslavie et dans les îles de l’Adriatique. La lavande présente une racine pivotante, à rameaux dressés, non ramifiés et portant des feuilles opposées, de couleur gris-vert et mesurant 3 à 5cm de long. Les fleurs sont mauves à bleu-violacées et sont groupées sous forme d'épis très odorants. Les fruits sont des tétrakènes, c’est à dire qu’ils sont composés de quatre parties.

Son odeur est forte et camphrée et sa saveur est amère. Il s’agit de la meilleure lavande pour la qualité de son huile essentielle. Seule l’huile essentielle issue de la production de lavande vraie sur une région déterminée possède une AOC (appellation d’origine contrôlée) : c’est l’huile essentielle de Haute-Provence.

Le mot lavande vient du mot "lavare" signifiant ‘‘je lave’’ en latin. Cela fait certainement référence aux usages traditionnels de la lavande : rajouter de la lavande dans l'eau de la lessive servait à parfumer le linge et éloigner les mites. Mais le mot peut aussi provenir du latin ''lavandaria'' qui veut dire "linge à laver".

Lavande : histoire et origines


Dès l’antiquité, les romains se servaient de la lavande comme parfum : ils en mettaient dans le linge pour le laver (d’où son nom), dans l’eau du bain, dans les armoires pour parfumer et pour éloigner les mites. En Inde, la lavande est utilisée pour ses propriétés médicinales depuis plusieurs siècles, la médecine traditionnelle ayurvédique lui prêtant des propriétés antidépressives. La lavande fait aussi partie intégrante de la médecine Andaise, notamment pour réguler le flux menstruel, ou pour aider à dormir. 

En Europe, dès le Moyen Age, elle est cultivée dans les jardins. Elle est présente dans ceux des herboristes et des monastères. Elle est alors employée pour ses vertus cicatrisantes, anti-poux, antiseptiques et antivenimeuses (notamment en cas de morsure de serpent), ainsi que pour combattre la peste, sous forme de fumigations ou d’emplâtres. 

Les premières recherches scientifiques datent du XVI° siècle, à la faculté de Montpellier. Celle-ci confirme à cette époque les propriétés tonifiantes et antiseptiques de la lavande.
A partir du XVIII° siècle, on observe un développement de ses usages médicinaux. La création en 1759 de la corporation des maîtres-parfumeurs dans la ville de Grasse crée une demande de plus en plus importante de lavande, ayant pour conséquence un essor de la cueillette sauvage.

Après une période faste au début du XX° siècle, avec l’implantation de nombreuses parfumeries dans la région de Grasse, et parce que la lavande fait l'objet d'un fort artisanat en Provence, on note un déclin à partir des années 1950. La production industrielle moderne avec la mise en culture systématique du lavandin (hybride naturel entre L.angustifolia et L.latifolia), moins coûteux, a détruit le petit commerce de la lavande vraie.

Actuellement la lavande, plus précisément le lavandin, est fortement utilisé dans l'industrie, présent dans beaucoup de produits du quotidien, du papier hygiénique aux savonnettes, en passant par les parfums produits industriellement. Quand à la lavande vraie, elle revient en force grâce à l’attrait pour les cosmétiques et la parfumerie de luxe, la phytothérapie et l’aromathérapie.

Lavande : constituants principaux


La lavande vraie renferme 0,50 à 0,70% d’huile essentielle, et même jusqu’à 3%. Celle-ci est elle-même composée d’une quarantaine de composants :
- Acétate de linalyle (40 à 50%)
- Linalol (30à 40%), en partie libre et en partie combiné avec les acides acétique, butyrique et valérianique
- Géraniol
- Pinène
- Acides-phénols
- Bornéol
- Cinéol
- Ethylamylcétone (à qui ont doit l'odeur de la lavande)



La lavande vraie contient également :
- Coumarines
- Flavonoïdes
- Tanins

La lavande vraie est reconnue pour la qualité de son huile essentielle, celle-ci étant la plus pure. Les multiples propriétés de la lavande étant liées à la composition de son huile essentielle, on comprend donc l’importance de n’utiliser que de la lavande vraie.

Parties utilisées


En phytothérapie, on utilise les sommités fleuries de la lavande. Les fleurs sont cueillies en été, de préférence le matin, puis elles sont séchées. A partir de ces fleurs, on peut trouver deux sous-produits de la lavande :
- L'huile essentielle : obtenue par distillation à la vapeur d'eau
- La poudre totale cryobroyée : obtenue par broyage à froid.

Lavande : propriétés


La lavande vraie est :
- Antalgique
- Anti-inflammatoire
- Antispasmodique
- Cholérétique
- Hypotensive
- Sédative du système nerveux central (calmante et antidépressive)
- Hypnotique léger
- Antiseptique et antibactérien
- Cicatrisante

Utilisation en usage interne


- Diminuer l’anxiété, le stress et la nervosité
- Réduire les symptômes de la dépression
- Traiter l'insomnie et les troubles du sommeil
- Traiter les troubles d'origine nerveuse (spasmes digestifs, nausées, migraines, asthme,…)
- Traiter les problèmes de digestion, de coliques, de ballonnements
- Son action sur les infections et les inflammations de l’appareil respiratoire (bronchites, sinusites, rhinites)
- Traiter les crampes, les contractures et les spasmes musculaires
- Traiter l’hypertension artérielle.

Utilisation en usage externe


- Traiter les problèmes de peau tels que les coupures, les brûlures, les ulcères, les escarres et les plaies infectées, mais aussi l’acné, l’eczéma, le psoriasis et la couperose
- Soulager les troubles de la circulation sanguine
- Soulager les douleurs rhumatismales
- Son action insecticide : traitement de la gale et répulsif contre les poux
- Calmer les inflammations dues aux piqûres d’insectes.

En phytothérapie, on utilise principalement la lavande pour deux de ses indications :
- Traiter les états de stress et de nervosité
- Traiter les affections cutanées.

Lavande : posologie


En phytothérapie, la lavande peut être utilisée en usage interne ou externe.

Attention, les propriétés ne sont pas les mêmes selon le mode d'utilisation, donc veillez à utiliser la lavande selon le mode qui convient.

Posologie usage interne


- Huile essentielle de lavande : 1 à 4 gouttes 2 à 3 fois par jour, sur un morceau de sucre, du miel ou sous la langue
- Infusion : faire infuser 1,5 g de fleurs séchées (soit 1 cuillère à café) dans une tasse d'eau bouillante pendant 5 minutes. Consommer jusqu'à trois tasses par jour pour calmer les troubles digestifs ou traiter l’insomnie
- Poudre totale de lavande : 500-700 mg deux fois par jour (une prise le soir au dîner et une au coucher)
- Teinture mère de lavande (1:4) : 20 à 40 gouttes. Jusqu'à 3 prises par jour, dont une au moment du coucher. 

Chez les enfants, la posologie sera divisée par 2. Dans la mesure du possible, il est conseillé de consommer la dernière prise de lavande (quelle qu'en soit la forme) au moment du coucher, pour profiter des effets calmants de la lavande sur le sommeil.

Posologie usage externe


- Bain : préparer une infusion de lavande : 5gr de fleur dans un litre d'eau bouillante. Laisser infuser puis verser la préparation dans l'eau du bain. Autre solution : une dizaine de gouttes d'huile essentielle directement dans l'eau du bain.
- Massage : incorporer 1 à 4 gouttes d'huile essentielle de lavande dans 1 cuillère à soupe d'huile végétale (tournesol ou colza par exemple), de manière à masser la partie du corps intéressée avec cette préparation. Pratiquer jusqu'à 3 massages par jour. Ou bien appliquer directement 3 gttes d’huile essentielle sur la voûte plantaire, la face interne des poignées ou sur le plexus solaire. A répéter si besoin.
- Inhalation : 2 à 4 gouttes d'huile essentielle de lavande dans un bol d'eau bouillante. Se placer au dessus de la préparation en se couvrant la tête d'un linge et inhaler les vapeurs. Renouveler trois fois par jour.
- Prévention des poux : 2 à 3 gouttes derrière le lobe de l’oreille, pour les éloigner.

Lavande : mise en garde dangers


Il n'y a que peu d'effets indésirables à l'utilisation de la lavande en phytothérapie :
- Réactions cutanées en cas d'allergie ou de rhume de foin
- Grande nervosité suivie d'une période de dépression physique dans le cas d'une consommation excessive.

A noter que les effets calmants de la lavande peuvent s'ajouter à ceux des plantes ou des médicaments ayant les mêmes propriétés. Il faut également signaler que l’huile essentielle de lavande peut être neurotoxique à forte dose. Elle doit donc être employée avec beaucoup de prudence en usage interne … ceci étant d’ailleurs vrai pour toutes les huiles essentielles !!


  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales