Guarana : description


Originaire d'Amazonie, la liane qui nous permet de tirer du Guarana était traditionnellement utilisée par le peuple des Guarani pour prolonger les efforts sans coup de fatigue.


Le Guarana, en phytothérapie, est une plante que l'on utilise pour sa caféine et ses tanins. Cela ne date pas d'hier et les effets sont réels.
Le Guarana, généralités

Guarana : description


Le Guarana, ou Paullinia cupana, est un arbrisseau sarmenteux originaire d’Amazonie et appartenant à la famille des sapindacées. Il s’agit d’une liane ligneuse grimpant le long des arbres. Il présente des feuilles alternes munies de vrilles et composées de 5 folioles ovales et dentées.

Les fleurs, verdâtres, sont disposées en grappes à l'extrémité de pédoncules axillaires. Le fruit de guarana est une capsule membraneuse rouge à trois loges. Chaque loge contient à maturité une seule et unique graine. Cette graine, noire et ovale, est cernée d’une arille blanche, faisant penser à un œil. D’où le nom donné par les indiens d’Amazonie au fruit mûr : Œil de la forêt.

Spontanée dans la forêt amazonienne, cette plante est maintenant cultivée, notamment au Brésil.

Guarana : histoire et origine


Les indiens de la région de l'Amazone connaissent la plante Guarana depuis des milliers d'années comme produit naturel stimulant anti-fatigue, qui active les processus vitaux. Ils partent parfois des journées entières dans la forêt vierge sans s'arrêter, avec le Guarana pour toute nourriture. Ils évitent ainsi l'épuisement et se refont continuellement une nouvelle énergie. Ils utilisent également le Guarana pour contrôler leur appétit.

A notre époque, l'homme moderne pose des exigences de plus en plus élevées à sa résistance physique et mentale. "L'elixir de vie" que les Indiens boivent depuis si longtemps est utilisé actuellement au Brésil à grande échelle comme moyen stimulant et activant. On estime que quelques 2 millions de Brésiliens utilisent le Guarana chaque jour. (Source : Encyclopédie Encarta)

Le nom de guarana vient des Guaranis, Indiens de la forêt Amazonienne présents au Paraguay, en Uruguay et au Brésil. En septembre, les fruits sont récoltés et séchés au soleil, puis on en retire les graines.

Après torréfaction et pulvérisation sur une pierre plate chaude, les graines sont triturées avec un peu d’eau, du cacao et de la farine de manioc, afin d’obtenir une pâte, qui porte également le nom de ''guarana''. Cette dernière est roulée en cylindre et mise à sécher au soleil jusqu’à devenir dure et brune. Pour une bonne conservation, les cylindres sont fumés durant des mois avec du bois aromatique de la forêt.

La pâte obtenue sert à la préparation de boissons rafraîchissantes et aux effets toniques, très populaires chez les Brésiliens. Ils les consomment comme du café. En France, ce n’est qu’en 1817 que le guarana a été signalé par Cadet de Gassicourt.
Au 19ème siècle, il était très populaire en France.

Guarana : constituants


La graine de guarana contient :
- Entre 3 % et 5 % de guaranine, substance organique identique à la caféine. Il s’agit d’un taux extrêmement important, 2 fois plus que dans le thé et même le café. La teneur des graines en caféine peut même atteindre un taux exceptionnel de 10%
- Dérivés xanthiques autres que la guaranine : théobromine et théophylline
- Minéraux : Calcium, Magnésium, Fer, Potassium, Phosphore,…
- Oligo-éléments : sélénium, strontium,…
- Vitamines : B1, B2, PP, A et E
- Huiles volatiles
- Tanins
- Saponines
- Mucilages


Le guarana est donc un produit plus riche en caféine que le café !!!



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales