Ginkgo biloba : posologie


D'abord exploité pour les troubles urinaires et respiratoires, on utilise, depuis les années 50, principalement le Ginko Biloba pour les soucis de circulations et la mémoire.


Les feuilles du Ginko Biloba, sous formes de teinture mère, d'extraits secs ou d'infusion, permettre de combattre divers problèmes de santé et amélioreraient la mémoire.
Le Ginkgo Biloba en Phytothérapie

Ginkgo biloba : partie utilisée


En phytothérapie, on n'utilise que les feuilles du ginkgo biloba. A noter que les graines, nommées pa-kwo en Chine, sont consommées dans la cuisine asiatique. On leur attribue des vertus aphrodisiaques et anthelminthiques.

La pharmacopée chinoise les référence dans le traitement des troubles urinaires et les difficultés respiratoires. Mais ce sont les feuilles qui concentrent le plus de principes actifs. Donc ce sont elles qui sont actuellement utilisées. Elles sont récoltées à l’automne.

Ginkgo biloba : propriétés


Les actifs du Ginkgo Biloba permettent de :
- Dilater les artères, les veines et les capillaires (les petits vaisseaux sanguins)
- Augmenter la micro-circulation, réduire la viscoélasticité du sang et le clarifier, et diminuer l'agrégation plaquettaire, prévenant ainsi la formation de caillots
- Améliorer la circulation au niveau cérébral et augmenter ainsi l’apport en oxygène et en nutriments essentiels au niveau du cerveau
- Contrôler l’action délétère des radicaux libres au niveau cérébral et rétinien (action anti-oxydante)
- Améliorer l'irrigation des tissus
- Augmenter la résistance des capillaires (vasculoprotecteur et veinotonique)
- Lutter contre l’inflammation.

A la vue des nombreuses propriétés attribuées au ginkgo biloba, on peut se douter que celui-ci a de multiples intérêts en phytothérapie.

Il suffit de voir la longue liste des indications pour s'en convaincre :
- Traiter les troubles de la mémoire et l’altération des fonctions cognitives liée au vieillissement
- Améliorer les facultés d’apprentissage et maintenir les capacités mémorielles existantes
- Traiter les troubles de l'attention et de la concentration
-Traiter la démence sénile
- Ralentir la progression de la maladie d'Alzheimer (au stade précoce)
- Soigner les varices
- Soigner les hémorroïdes
- Soulager les jambes lourdes et les crampes
- Lutter contre le risque de thrombose
- Lutter contre les rejets en cas de greffes
- Prévenir le mal des montagnes et protéger les extrémités du froid et des douleurs causées par le froid
- Réduire les symptômes du syndrome prémenstruel
- Traiter les douleurs musculaires dues à une insuffisance de la circulation artérielle
- Traiter les troubles circulatoires cérébraux et ses conséquences : pertes de mémoire, baisse de l'audition, vertiges, céphalées, acouphènes
- Traiter les troubles circulatoires périphériques (tremblements, difficultés à la marche, claudication, maladie de Raynaud)
- Traiter la dégénérescence maculaire (le ginkgo protège donc l'acuité visuelle)
- Traiter les dysfonctions sexuelles causées par les antidépresseurs ou le stress (amélioration des fonctions érectiles, du désir et de l'orgasme chez l'homme et la femme)
- Traiter l’asthme.



Comme vous pouvez le voir, les usages du ginkgo biloba en phytothérapie sont très nombreux. Pour certains maux (réduction des symptômes de la maladie d'Alzheimer, amélioration de la cognition, traitement de la démence sénile ...) il est considéré par l'Union Européenne comme aussi efficace que de nombreux médicaments.

Ginkgo biloba : posologie


Attention à bien choisir les extraits de Ginkgo Biloba que vous allez utiliser. Lors des études menées sur le ginkgo biloba, les extraits utilisés étaient des extraits standardisés à partir de l'EGb 761 ou du Li 1370. 

Ces extraits de ginkgo sont standardisés à 24 % de glucoflavonoïdes et à 6 % de terpéno-lactones. Ce sont généralement des extraits 50:1, ce qui signifie que 1mg d'extrait de ginkgo est équivalent à 50gr de feuilles séchées. On comprend alors l'intérêt de consommer des extraits plutôt que simplement des feuilles séchées. En effet, dans ce cas, il faudrait alors consommer plusieurs centaines de grammes de ginkgo biloba pour avoir une dose thérapeutique correcte.

La posologie généralement conseillée en phytothérapie est de 120 mg à 240 mg d'extrait de Ginkgo Biloba (50:1) par jour, réparti en trois prises. A prendre de préférence au moment des repas avec un grand verre d’eau. La supplémentation en ginkgo doit se faire de façon progressive. Commencer par 60 mg d'extrait, puis augmenter la dose progressivement. Ceci afin d'éviter d'éventuels maux de tête dus aux propriétés vasodilatatrices du ginkgo.

Dans le traitement de l’insuffisance circulatoire, on peut également consommer le ginkgo sous forme de teinture extraite des feuilles : à raison de 1 cuillère à café 2 à 3 fois par jour, diluée dans l’eau.

Pour traiter les troubles respiratoires, on peut utiliser une décoction de graines de Ginkgo Biloba, et pour traiter l’asthme, les phytothérapeutes prescrivent un extrait fluide à base de feuilles fraîches. A noter que les effets positifs du ginkgo mettent parfois plusieurs mois à se manifester. La consommation de ginkgo doit durer au moins 3 à 6 mois.

Ginkgo biloba : mise en garde dangers


Il n'y a que peu d'effets indésirables à la consommation du ginkgo pour un usage phytothérapeutique : Il peut toutefois provoquer des allergies cutanées et rarement des troubles gastro-intestinaux, des maux de têtes ou des étourdissements.

Le ginkgo fluidifiant le sang, son usage est déconseillé aux hémophiles, aux femmes devant accoucher et avant toute opération chirurgicale. Pour cette même raison, il est plus prudent d’éviter la consommation de médicaments (anticoagulants) ou plantes (ail, ginseng, …) qui clarifient le sang, car les effets du ginkgo vont s'ajouter à ceux de ces produits.

Ginkgo biloba : association de plantes


Suivant vos objectifs et les troubles dont vous souffrez, vous pouvez associer le ginkgo biloba avec :
- Insuffisance circulatoire : ginkgo + mélilot
- Troubles de la concentration, perte de mémoire, baisse de l’audition : ginkgo + petite pervenche
- Concentration intellectuelle : ginkgo + éleuthérocoque
- Perte mémoire : ginkgo + lécithine de soja ou ginkgo + ginseng
- Bourdonnements d’oreille, céphalées, vertiges : ginkgo + olivier



  

Guide Minceur

Infos sur les régimes minceurs


Guide vitamines et minéraux

Infos vitamines, minéraux et omégas 3



^

Copyright © Foenix
Mentions légales